Centgrillons

Centgrillons« — Mais qui êtes-vous, monsieur ? Vous ne devriez pas être là.
— Bonjour, mademoiselle Cendrillon ! Je m’appelle Maxime… eh, je suis, disons… un genre de fée parrain.
— Un quoi ? Vous vous moquez de moi !
— Un peu, ouais, mais ça ne vous dérange pas d’avoir une fée marraine, alors, pourquoi pas une fée parrain ?
— Je ne savais pas qu’il y avait des gars parmi les fées.
— Oui, forcément, il faut bien qu’il y ait les deux genres pour qu’il y en ait d’autres…
— C’est pourtant vrai !
Et j’imagine que vous avez des pouvoirs magiques et que vous allez m’aider à me libérer de toutes mes corvées ? »

Le petit Capuchon rouge

Le petit Capuchon rougeEncore une fois, Maxime est en punition et il en profite pour revisiter un vieux conte des temps immémoriaux. Cette fois, c’est Le Petit Chaperon rouge qui écope.
Notre jeune héros va constater plusieurs incohérences dans cette histoire et il va s’empresser de tenter d’en corriger quelques-unes.
Certaines réalités seront difficiles à contourner pendant que d’autres vont y goûter. Le classique de Charles Perrault va se retrouver quelques peu chamboulé, mais bien meilleur… selon l’avis de Maxime.

Le petit Pousset

Le petit PoussetVoici le deuxième volet de la trilogie de Maxime. Ce dernier ayant obtenu le pouvoir d’intervenir dans les livres d’histoires va maintenant s’introduire à l’intérieur du célèbre conte: Le Petit Poucet.
Évidemment, il ne se gênera pas pour perturber l’ensemble du récit et il en profitera allègrement pour se moquer des conventions de ce type de conte traditionnel.
Comme c’est souvent le cas, ça ne se passe pas vraiment comme prévu, surtout que Maxime doit improviser constamment.
Bref, des situations propices à un humour débridé parce que c’est tellement drôle de rire.