Ma vie zigzague

Ma vie zigzague« Le doc remue les fesses sur sa chaise puis il me balance, à son tour, la pire nouvelle qui soit.
– Mais Charles, il n’a jamais été question que Patrick Roy vienne à l’hôpital avant Noël. »

« Le médecin semble impressionné par mes bleus. La belle affaire !
S’il était gardien de but chez les Pee-Wee, il comprendrait. On n’est plus chez les Atomes, là; c’est du sérieux.
(…) Il ne parle que de combat, d’armement médical, de protocoles, de chimio, de radiothérapie, de VAP, de POMP, de MOPP.
– Docteur ! Pas besoin de continuer ! C’est vous qui n’avez rien compris. C’est une farce. Je n’ai rien. C’est une idée que nous avons eue Maxime, Eunice et moi. Faire semblant que je suis malade afin d’entrer à l’hôpital. Comme ça, je pourrai voir Patrick Roy quand il va venir visiter l’hôpital Sainte-Justine, cette semaine. »

Édition 2009 (1ère parution en 1999) – Nouveau format