Augustine Chesterfield – Le gardien des voeux secrets

Augustine Chesterfield - Le gardien des voeux secrets« – Augustine ! Ne pars pas sans moi ! hurla Canapé.
Augustine agrippa l’une de ses pattes, puis se souvint de quelque chose d’important.
– Hé ! Monsieur Hommebrella ! J’ai oublié d’écrire un mot à tante Hortensia pour lui expliquer mon départ.
– Ne vous inquiétez pas, mademoiselle Augustine, je lui expliquerai tout.
– Et comment je fais pour vous joindre quand je serai prête à revenir ici ?
– Vous ne pouvez pas revenir comme ça. Vous devez d’abord visiter toutes les autres villes… »