La Réglisse rouge

La Réglisse rouge« Catherine regarde Nicolas. Il est pâle.
— Et si c’était un piège ? s’inquiète-t-il.
La jeune fille prend une grande inspiration et soulève la trappe.
Ils découvrent un trou au fond duquel se trouve une boîte en carton. Elle est vieille et sent le moisi.
Catherine la sort lentement et arrache d’un coup le large ruban adhésif qui la scelle, ce qui fait sursauter Nicolas toujours sur ses gardes.
Elle rabat les côtés et…
— Des pots… ! s’exclame Nicolas. De stupides pots de crème !
Catherine les retire un à un et les pose délicatement sur le sol. Ils ne portent pas d’étiquette. Il y en a neuf.
— Pour une surprise, c’est une surprise, soupire Nicolas déçu, pendant que son amie en ouvre un.
— Et elle ne sent rien cette crème, s’étonne Catherine. »