Un dernier songe avant le grand sommeil

Un dernier songe avant le grand sommeil« On te perçoit comme une adolescente enjouée, au sourire insouciant et débordant, une première de classe promise à un bel avenir. Personne ne se doute que ton monde intérieur est une apocalypse, ton cœur un charnier, que tes pensées flirtent avec la Faucheuse dans l’espoir d’être enfin délivrée, telle une princesse captive d’une existence douloureuse et insensée.
Personne ne se doute. »