Tu étais ma façon d’aimer

Tu étais ma façon d'aimerJ’ai juste envie d’écrire
de me perdre dans mes histoires
noircir des lignes des lignes sans compter
ravir la lumière de mon cerveau
et la charbonner sur mes feuilles lignées
Avant
quand mon crayon touchait le papier
mon cahier s’enflammait
j’avais tellement d’idées
que ma main n’allait pas assez vite
pour les écrire
les mots déboulaient et ma tête répétait
pour ne pas les oublier
les phrases pressées les unes contre les autres
qui se tenaient sur le plongeon de dix mètres
avant de sauter dans le vide
et de me surprendre

La grotte du Phénix

La grotte du Phénix

Pourquoi suis-je aussi téméraire ?
Je m’étourdis à l’adrénaline pour oublier.
Oublier que maman est partie.
Définitivement.

Comment survivre à sa mère ?
Il n’existe aucun manuel sur le sujet.
Je dois tracer mon propre chemin
Dans un chaos d’émotions intenses.

Je suis Félix, le garçon en armure.
Qui osera briser ma carapace ?
Je suis Félix, le garçon perdu dans le noir.
Qu’arrivera-t-il dans la grotte obscure ?

Plongez dans mon univers de graffitis.
Vivez avec moi mon passage de l’ombre
à la lumière…