Le renard apprivoisé

Le renard apprivoisé« Au premier croisement de nos regards, j’ai su que nous serions amis pour longtemps.
Je lui ai tout de suite trouvé un nom : Riki. Il a semblé l’accepter sur-le-champ.
Mon nouvel ami était plus câlin qu’un gardien, qu’un chien. Il était les deux à la fois.
Enjoué et affectueux, il n’a pas tardé à changer le cours de ma vie qui, grâce à sa présence, n’a plus jamais été la même. »

« Riki, le renard, est né dans un petit petit zoo aménagé au coeur du parc Lafontaine à Montréal. »

Des nouvelles tombées du ciel

Des nouvelles tombées du ciel« Aux Îles-de-la-Madeleine, la mer est partout. En me baladant sur la plage, j’ai eu envie de me marrer. Alors que je contemplais l’horizon, le ciel a fait tomber sur ma tête six idées m’ont fait sourire. »

« Ces idées, je les ai nourries en trois coups de cuiller à pot. Je les ai fait engraisser, comme du bétail, jusqu’à ce qu’elles prennent la forme de nouvelles humoristiques. »

Les tempêtes

Les tempêtesVoilà, nous étions quatre jeunes hommes de 16 à 18 ans, quatre fans des Beatles, avec des rêves plein la tête. Dans le garage paternel, nous répétions soir après soir.
En deux semaines, notre répertoire comptait déjà une dizaine de chansons.
Avec nos instruments, notre local, nos propres chansons et notre gérant, 1964 s’annonçait comme une année faste. Nous étions prêts à conquérir la planète !
– Hum ! a dit mon père qui nous écoutait… Vous n’avez pas encore joué une seule note de musique devant un public.