J’ai vendu ma soeur

J'ai vendu ma soeur« Zoé joue dans le sable. Assis sur un banc, je la surveille. Le monsieur vient s’asseoir à côté de moi. Il me demande :
– Combien me vends-tu ta soeur ? Moi, je te l’achète cinquante dollars, tout de suite. Cinquante dollars pour ce monstre ! Le monsieur doit être fou. Le monsieur ne peut pas deviner qu’un affreux requin sommeille en Zoé. »