Rêver d’amitié

Rêver d'amitiéCet album a été écrit et illustré
par deux grands amis,
Gilles Tibo et Roger Paré.
Ensemble, ils répondent à cette fabuleuse question :
Rêver d’amitié, n’est-ce pas le plus beau rêve du monde ?
Parmi les réponses follement imaginées
par Gilles et Roger, on rencontrera :
un chat qui adore un chien,
un tigre qui promène de jeunes voyageurs,
un dragon qui aime faire r ire les enfants,
et un chasseur sans fusil…
Il ne faut pas oublier
que l’amitié voyage sans bruit,
de pays en pays
dans le coeur des petits
sur des vélos fleuris
jusqu’au bout de la Vie.

Dernier départ pour l’Ailleurs

Dernier départ pour l'AilleursPartir.
Le rêve ou la fuite.
L’envie, surtout.

D’une part, il y a le désir d’arpenter le vaste monde et de découvrir de nouveaux horizons.
Mais d’autre part, il y a aussi l’envie profonde de s’enraciner dans un lieu précis.
Jeanne, 15 ans, est prisonnière de cette tempête. Où se situe-t-elle sur cette terre ?
Parfois, elle a l’impression de porter l’univers entier sur ses épaules et elle n’a pas tout à fait tort.
D’autres jours, elle est persuadée que le monde pourrait bien tourner sans elle, et là encore, elle n’a pas tout à fait tort.

En fuite vers l’aéroport, Jeanne observe les avions, les gens, les départs… avec ses émotions, ses doutes et ses peurs.
Mais c’est là qu’elle réussit, étrangement, à calmer les bourrasques et les turbulences de sa vie.

La poésie, c’est juste trop Beurk !

La poésie, c’est juste trop Beurk !Noah, Jérémy, Lou et Francis passent leurs journées entières à détester la poésie depuis que leur professeur les a obligés à écrire un poème qui rime en « É » pour la Saint-Valentin. Beurk !
Les quatre amis inséparables croient que la poésie ne devrait jamais figurer au programme des cours de français. Imaginez leur tête lorsqu’un concours de poésie est lancé dans l’école par le directeur avec une sortie fort alléchante comme prix.
De la poésie en dehors des cours de français, et quoi encore ? La prochaine fois, le concours sera lancé par le prof d’éducation physique ? N’importe quoi !