Un cadavre au dessert

Un cadavre au dessert« – Inspecteur, on a besoin de vous dans les cuisines.
– Non pas maintenant, je mange en délicieuse compagnie.
– Mais c’est important, relance Armstrong qui pédale dans la choucroute. J’insiste. »

« – Alors ces m’sieur-dame ont fait leur choix ? Madame…
– Alors, radis, radis, go, je suis affamée ! Alors, je vais prendre ceci comme entrée, ceci comme deuxième entrée, ceci et ceci. Pour le dessert, je vais y penser encore.
– Bien, c’est tout naturel. Excellent choix d’ailleurs. Et pour Monsieur, ce sera ?
– Pour ma part, je vais prendre cela, cela et cela. J’aimerais ce dernier cela plutôt médium saignant. Et à la fin, je choisis toujours la même chose, c’est immanquable, je vais prendre la sortie. Pour le vin, je vais choisir votre Château Machin. »

Achetez ce livre, l’auteur ne le regrettera pas !

Casse-tête chinois

Casse-tête chinois« – Et que comptes-tu faire avec l’enquête ? Poursuivre ou abandonner ?
– Je dois t’avouer que le mystère entourant cette affaire me fascine. Le cas Beaulieu est un dossier irrésistible , mais décourageant par bout. J’ai vérifié auprès des compagnies aériennes, des hôpitaux. Rien. J’ai interrogé les voisins. Rien d’intéressant non plus. Les pistes se dérobent comme des veines fuyantes.
– Alors ?
– Alors je pense poursuivre l’enquête tout de même, par défi, par curiosité, par conscience professionnelle aussi.
Cécile détourne le regard pour ne pas rire au mot “conscience professionnelle”. »

« – Si je savais au moins pourquoi cet individu bizarre a disparu comme ça du jour au lendemain. Qui aurait intérêt à faire disparaître Michel Desmarais ? »

Édition 2008 (1ère parution en 1985)

Le mystère de l’érable jaune

Le mystère de l'érable jaune« – Je vous jure que j’ignorais que vous étiez de la police.
– Ne t’en fais pas. C’est du passé. Dis-moi plutôt comment tu en es venu à t’intéresser à cette affaire.
Je lui explique tout depuis le début, en terminant par ma plus récente découverte : l’arbre qui agonise juste à côté de sa voiture et l’empreinte creusée dans le sol.
– Que dirais-tu de m’assister ? À deux, nos chances de mettre le tueur d’arbres hors d’état de nuire seront indubitablement meilleures. »

Gilles et l’inspecteur Grolar mènent une enquête étrange. Qui aurait intérêt à tuer des arbres ?