Un gouffre sous mon lit

Un gouffre sous mon lit« depuis je suis cet ange du langage qui roule au sol les bras en hélices je dévale cette petite pente de gazon qui s’échappe tranquillement de l’hiver l’âme devant le corps et les mains qui s’absentent un moment pour retenir le visage le temps que tout se calme tu sais je continue de marcher derrière la maison jusqu’au ruisseau comme nous le faisions aussitôt que la neige commençait à fondre »

« le chagrin est mort en bas de la porte juste devant notre entrée devant la maison avec tout ce qui est bien et mal en même temps »

Poèmes de mers, Poèmes des terres

Poèmes de mers, Poèmes des terresUne bouteille à la mer

Une bouteille de plastique
lancée à la mer
avec un message à l’intérieur
c’est plutôt romantique.
Mais quand le plastique
fait des tourbillons
dans le ventre des poissons,
c’est vraiment dramatique.

Potion magique

Coeurs de pommes,
pelures de bananes,
coquilles d’oeufs,
bouts de carottes,
queues d’oignons,
tranches de pain…

Je mets tout ça
au fond du jardin
et je suis certain
que ça se transformera
en potion magique
pour le mini potager
que je cultiverai
l’été prochain.

Oh ! la vache !

Oh ! la vache !Quand Caroline Merola dessine ses vaches, elle s’inspire des histoires des romans. Elle en a dessiné 100.

Cent vaches différentes, toutes plus jolies, festives et attendrissantes les unes que les autres. On les retrouve à l’endos de chaque roman de la collection Ma petite vache a mal aux pattes. Alain M. Bergeron, Édith Bourget, Colombe Labonté et Guy Marchamps se sont inspirés de ses 100 vaches pour inventer des poèmes qui font rêver, des rimettes et des historiettes amusantes.

Oh ! la vache ! Un hommage vachement divertissant pour fêter en beauté le 100e ouvrage de cette collection.