Pas de chance, c’est dimanche !

Pas de chance, c'est dimanche !« On s’enfonce dans une forêt sans fond ! Maman a les jointures blanches, tellement elle tient le volant serré.
Et elle bredouille :
Euh… on… on va appeler du secours… sur le cellulaire. »

Comment se terminera le dimanche en famille de Julien ? Pourtant, sa mère avait tout planifié. Mais elle n’avait pas prévu les disputes, les déceptions, les erreurs et bien pire encore…

La fatigante et le fainéant

La fatigante et le fainéant« Si je vais reconduire la voisine chez le médecin, elle va peut-être me payer pour ça aussi. Je demande :
— Vous allez à la clinique de la rue Beaubien ?
— Oui.
— Je vais y aller avec vous. C’est plus prudent.
— Tu ferais ça pour moi ?
Elle prend mon visage entre ses deux mains et me donne sur la joue un baiser gluant. Dès qu’elle a le dos tourné, je m’essuie sur ma manche. »

Après Le nul et la chipie (Prix TD 2005) qui présentait un grand-père nul et sa chipie de petite-fille, François Barcelo récidive avec ce nouveau double portrait : un ado, pas tellement plus fainéant que la moyenne, et sa vieille voisine, peut-être moins fatigante qu’on le dit.

Le mauvais coup du samedi

Le mauvais coup du samediJulien se retrouve à la colonie de vacances. Maintenant qu’il se tient avec Cédric, il s’amuse follement à faire des blagues et à jouer des tours.

Mais un après-midi, il devient le complice d’un mauvais coup, pas gentil du tout. Julien ne se reconnaît plus. Dans quel piège est-il tombé ? Comment fera t-il pour redevenir lui-même ?