Un gardien averti en vaut… trois

Un gardien averti en vaut... trois« – Pourquoi nous as-tu appelés à l’aide, DoumDoum ?
– Je m’excuse, j’aurais dû vous avertir. Je me suis porté volontaire pour garder ma petite soeur Isabelle… avec votre aide.
À nous trois, on devrait faire le poids devant une fillette de quatre ans. »