Les grands z’inventeurs

Les grands z'inventeurs« Laissez-moi vous raconter la vie extraordinaire des génies du passé. Inutile de me suivre à la lettre parce que mon imaginaire aime trop la liberté. D’ailleurs, les inventeurs de mon inventaire ne sont plus là pour témoigner.
Accrochez-vous au lampadaire ou au porte-manteau, allumez la lumière, attention, on va commencer…  »

Napoléon Ratté

Napoléon Ratté« — Tu ne sais pas la nouvelle ? demande Simon en constatant que son fils semble déçu de ses cadeaux.
— La nouvelle ?
— Le journal Le Clairon a gagné : il va y avoir une ligue de soccer pour les jeunes de ton âge. Avec des équipes dans tous les arrondissements. Et je t’ai inscrit ! L’entraînement commence dimanche prochain. C’est pour ça qu’on a décidé de te donner tes cadeaux d’anniversaire tout de suite.
Napoléon n’a pas l’air très content. Ce ne sera probablement qu’une nouvelle occasion de démontrer qu’il ne s’appelle pas Ratté pour rien. »

Que se passera-t-il si Vanessa s’aperçoit que Napoléon est le pire joueur de soccer de la planète ?

Vlad et moi et les nids-de-poule

Vlad et moi et les nids-de-poule« En revenant de la fruiterie ce matin, Vlad et moi, on se faisait des passes avec un morceau de glace. Comme des joueurs de hockey. Arrivés au coin de notre rue, on a aperçu un nouveau trou dans l’asphalte. Vlad appelle ça un nid-de-poule. Parfait pour jouer à notre jeu préféré ; le premier qui réussit à envoyer la motte de glace exactement au centre du trou, gagne.

(…) — Statue ! m’a crié Vlad en se cachant derrière un poteau d’électricité (une chance qu’il est mince).
Il m’a fait digne de me taire et de jeter un coup d’œil en direction de notre porte d’entrée. Monsieur Sansregrets sonnait chez nous, une enveloppe rouge au bout de la mitaine. Elle devait sûrement contenir les résultats des tests imbéciles de cet automne. »

Je ne veux pas connaître les résultats des tests. Ni Vlad d’ailleurs.