Tu étais ma façon d’aimer

Tu étais ma façon d'aimerJ’ai juste envie d’écrire
de me perdre dans mes histoires
noircir des lignes des lignes sans compter
ravir la lumière de mon cerveau
et la charbonner sur mes feuilles lignées
Avant
quand mon crayon touchait le papier
mon cahier s’enflammait
j’avais tellement d’idées
que ma main n’allait pas assez vite
pour les écrire
les mots déboulaient et ma tête répétait
pour ne pas les oublier
les phrases pressées les unes contre les autres
qui se tenaient sur le plongeon de dix mètres
avant de sauter dans le vide
et de me surprendre

La Bête et la Belle

La Bête et la BelleUne autre aventure
de Maxime dans l’univers
de la réécriture
des contes classiques.

Et si l’on compte bien, c’est déjà sa neuvième incursion
dans un conte classique pour le plus grand plaisir de
tous… sauf des personnages de ces contes qui sont
particulièrement chamboulés.
C’est maintenant au tour du
conte La Belle et la Bête
de subir les plans rocambolesques
de Maxime qui
s’en donnera à coeur joie
même si c’est seulement une
histoire d’amour

Enjamber le temps (et ses miroirs)

Enjamber le temps (et ses miroirs)Les parents de Florence, Alice et Lui, prennent une pause. Et si elle reste avec sa mère à la maison, Lui, part s’installer dans le chalet d’un ami près du fleuve. Alors que Florence attend
impatiemment son retour, Lui entame l’écriture d’un journal, afin de tenir la route
et de pouvoir reconnaître le chemin au retour.

Après Mon coeur après la pluie, Un gouffre sous mon lit, Suivre le lapin blanc et Nous sommes ce continent, Lui revient dans Enjamber le temps (et ses miroirs) poursuivre son histoire.