Code Orange

Code Orange« Je ne comprends rien à rien. Tant d’événements inattendus qui bousculent notre vie ! La frénésie de l’Inde. Et puis, cette réaction démesurée, viscérale, de Florent face à l’enlèvement de Hope et de Saleem. On dirait qu’il est en choc post-traumatique. Le directeur de l’école a annoncé solennellement à l’interphone que la sécurité serait renforcée au collège dès demain. De ne pas nous inquiéter. Ce matin, des paparazzi sont entrés dans la cour pour mitrailler les élèves de questions sur Saleem. Ils ont aussi assailli Florent pour recueillir sa version des faits.»

« En état de choc, je me suis retournée vers maman. Elle s’était écroulée sur le sol, évanouie. Vijay et sa femme lui versaient de l’eau sur le visage. J’étais catastrophé. »

Zazette, la chatte des Ouendats

Zazette, la chatte des OuendatsCe voyage en haute mer s’éternise.
Voilà plus de deux mois et demi que nous avons pris le large. Le jour du 18 mars 1623, le début de ce cauchemar, restera gravé dans ma mémoire de chatte. À Paris, j’étais si bien, logée et nourrie très convenablement à la résidence des pères récollets.
— Pourquoi a-t-il fallu partir ? Pour aller si loin en plus ! Le frère Sagard laisse mes questions, qu’il ne comprend pas, sans réponse. Il passe sa main dans ma robe laineuse teintée d’un bleu qui tire sur le gris.
— Tu appartiens à une race de chats fort ancienne, ma belle. Les Chartreux. Tu possèdes le même courage que tes ancêtres. »

Dans cette histoire inspirée d’événements réels, Zazette fera, bien malgré elle, le grand voyage pour découvrir la Nouvelle-France.

L’odeur du café

L'odeur du caféDany Laferrière replonge avec délice et bonheur dans son enfance à Port-au-Prince.
On y rencontre les femmes qui ont marqué sa jeunesse et sa vie : sa grand-mère et Vava, bien sûr.

Les illustrations de Francesc Rovira nous amène à rêver à la chaleur de ce pays.