Le Cid, une légende espagnole

Le Cid, une légende espagnoleDoña Chimène eut très peur en voyant toutes ces tentes, tous ces soldats. Mais le Cid la réconforta :

— N’aie pas peur ! Cette menace se convertira bientôt en richesses pour nous, et je pourrai alors trouver de bons maris pour nos filles. Reste au palais, Chimène, ou si tu préfères, viens dans cette tour pour me voir me battre. Si je sais que tu me regardes, cela me donnera des forces.

Cette version de Le Cid est la légende dont Pierre Corneille s’est inspiré pour écrire sa célèbre pièce du même nom. Voici donc une étonnante aventure qui raconte le courage et la capacité d’un homme à prouver son sens de l’honneur et de la dignité, d’abord en gagnant l’estime du roi Alphonse, mais aussi en vengeant ses filles, maltraitées par des époux méchants. La longue barbe du Campéador, à qui personne n’a jamais osé toucher, est la preuve de son invincibilité !

Traduit du catalan par Ian Ericksen.

Une coédition :
– de Soulières éditeur, ISBN 978-2-89607-153-1
– des Éditions de la Bagnole, ISBN 978-2-923342-88-7

L’esprit du vent

L'esprit du vent« … Tant bien que mal, j’ai couru vers une lueur, une maison. Je me suis rué vers la porte pour y cogner de tous mes bras. De mes pieds aussi.
— En voilà des façons ! Qu’est-ce que tu veux ?
— Je me suis perdu dans le bois. Faut appeler ma mère ! Où est ton téléphone ?
— Nulle part ! Je n’ai pas de ce que tu dis. Maintenant sors !
— Vous n’allez pas me jeter dehors ! Je ne sais pas où aller. Laissez-moi dormir ici, je vous en supplie… »
Léo est transporté bien malgré lui dans un monde étranger où il devra se soumettre à son nouveau maître, Zélius.

Un livre sans histoire

Un livre sans histoireUn roman qui se réinvente à chaque page, est-ce possible ? De la librairie jusqu’au Nunavik, le roman te parle et te raconte son long périple, ses tribulations, ses blessures. Tantôt acheté pour les beaux yeux de l’auteur, tantôt dévoré ou lu à haute voix à des enfants, il passe de main en main. Ce qu’il sait de ses lecteurs et de ceux qui n’ont pas voulu le lire étonne autant que ses révélations et ses confidences.