Cinq sportives de talent

Cinq sportives de talentLorsque j’étais jeune, j’ai fait de l’athlétisme. Ma discipline favorite était le 800 mètres. Courir vite, être capable de repousser ses limites et battre son propre record sont des sensations merveilleuses.
Au début des années 1900, les médecins interdisaient aux jeunes filles de faire du sport. Ils prétendaient que c’était dangereux pour leur corps.
Cela paraît tellement absurde aujourd’hui, alors qu’on encourage les jeunes à bouger tous les jours pour rester en santé.
Étaient-ils certains de ce qu’ils affirmaient ou avaient-ils peur que les femmes soient meilleures que les hommes ? Chose certaine, cela n’a pas empêché des jeunes filles dégourdies d’ignorer les préjugés et de foncer pour faire ce qu’elles aimaient.
D’ailleurs, ces filles ont connu des parcours exceptionnels et elles sont devenues des modèles pour des milliers de femmes partout dans le monde.
Venez découvrir Marie-Louise Sirois, la québécoise la plus forte au monde, Myrtle Cook, coureuse olympique canadienne, Sharon et Shirley Firth, skieuses olympiques du Grand Nord, Nadia Comaneci, gymnaste olympique.

Napoléon Ratté, le conquérant du mont Chapeau

Napoléon Ratté, le conquérant du mont Chapeau« – Mais je te promets une chose, ajoute Lisandru : je vais faire l’escalade du mont Chapeau dès cet été.
Napoléon doute que son grand-père soit capable de faire une pareille escalade. Peu de gens sont montés jusqu’en haut. Surtout, personne de cet âge. Il a entendu parler d’un passage particulièrement difficile, qu’on a surnommé « la coulée de la mort » même s’il ne s’y est jamais tué personne.
C’est une montée abrupte remplie de cailloux qui ont tendance à débouler en vous entraînant avec eux vers un précipice. (…) »

« Pour la première fois, Napoléon songe qu’il va peut-être mourir en même temps que son grand-père… »

Taxi en cavale

Taxi en cavale« Sur le siège arrière du taxi, Annie entend Jay pousser plusieurs jurons en effectuant un virage sur les chapeaux de roues. Sorti en trombe du stationnement de l’école, il fonce à plus de cent à l’heure sur la rue Santerre, oubliant les arrêts. Lancée à sa poursuite, la Buick roule à la même vitesse.
— Cette fois Randy, dit en anglais le conducteur à l’autre homme, il ne nous échappera pas ! »
— Ce matin-là, quand Jay est pris en chasse par deux individus, Annie, encore à bord, n’a pas d’autre choix que de suivre.
Qui sont-ils ? Des policiers ou des bandits ?
« — Mais ne peut-on pas retourner à la maison ? Ou à mon école ?
— J’ai peur que non, Annie, répond Jay. Trop dangereux. »

Réédition 2013 – Nouveau format
1ère parution chez Soulières éditeur en 2005 – ISBN 2-89607-031-1 / EAN 9782896070312